Canada

L’hémophilie B est héritée de la même façon que l’hémophilie A mais elle est six fois moins courante à la naissance. Lire davantage sur l’hémophilie congénitale

Qu’est-ce que l’hémostase ?

L’hémostase est la façon dont le corps arrête de saigner d’une coupure ou d’une blessure. Cela implique la formation d’un caillot pour fermer le trou dans le vaisseau sanguin et réparer le vaisseau sanguin.

Lorsqu’un vaisseau sanguin est endommagé, les plaquettes s’assemblent pour former un bouchon. Les protéines, appelées facteurs de coagulation, interagissent pour former des mailles de fibrine et maintenir les plaquettes en place. Ceci permet à la blessure de guérir tout en empêchant le sang de s’échapper du vaisseau sanguin.

En règle générale, la maîtrise du saignement se fait très rapidement par la formation d’un caillot. En cas d’un traumatisme majeur ou d’une intervention chirurgicale, les médecins doivent souvent aider les patients à subir une hémostase adéquate pour minimiser la perte de sang et la blessure reliée.

Cependant, certaines personnes sont nées avec un trouble hémostatique (congénital) qui réduit leur capacité d’avoir une hémostase. L’hémophilie héréditaire en est un exemple.

De plus, certaines personnes qui n’ont jamais eu de problèmes de saignement peuvent développer une maladie qui les fait saigner, appelée « hémophilie acquise ».  

Le contenu de cet article est donné à titre d’information seulement et n’est pas destiné à remplacer un traitement, un diagnostic ou un conseil médical professionnel. Demandez toujours conseil à votre médecin ou à un professionnel de la santé autorisé pour toute question concernant un état de santé.