Canada |

|

Célébration de l’innovation canadienne : L’histoire de l’insuline

Par Brian Hilberdink |  Publié 14 Novembre 2018


L’histoire de L’insuline

L’histoire de l’insuline est une histoire de collaboration; sa découverte, son développement et son innovation continue ont été possibles grâce à un but commun, soit changer le diabète. Propulsée par l’ingénuité canadienne et transportée vers d’autres continents, l’insuline est largement reconnue comme étant l’un des meilleurs accomplissements en médecine1.

Le diabète était autrefois une maladie fatale2. Aujourd’hui, les personnes atteintes de diabète peuvent vivre des vies pleines et actives, et l’insuline demeure un traitement vital pour les personnes vivant avec le diabète de type 13,4. L’insuline était extrêmement importante au moment de sa découverte et l’est autant aujourd’hui. À Novo Nordisk, la création de l’insuline est une histoire de fierté - basée sur l’innovation canadienne et profondément enracinée dans notre propre histoire d’origine.

La journée mondiale du diabète est célébrée le 14 novembre en l’honneur de l’anniversaire du Dr Frederick Banting, codécouvreur de l’insuline1,5. À notre siège social à Mississauga, nous allons célébrer la Journée mondiale du diabète de 2018 avec une réunion de tous les employés, une séance de dédicaces avec les patients en vedette dans «En vos propres mots» et une marche autour du bureau pour encourager les gens à prendre les premiers pas pour prévenir le diabète de type 2. Nous soutenons le tout avec certains articles dans The Globe and Mail, mettant en vedette des histoires vraies de Canadiens qui vivent avec le diabète et, bien sûr, nous reflétons sur l’histoire de l’insuline.

D’une Idée à L’innovation

En 1920, le Dr Frederick Banting a eu une idée quant au traitement du diabète2,1.  Il a déménagé de London, Ontario, à Toronto pour poursuivre son idée et il a obtenu le soutien d’un superviseur, le Prof. J.J.R. Macleod, d’un étudiant en médecine, Charles Best, et du Dr James Collip à l’Université de Toronto2,1.

La recherche a commencé en 19212. En 1922, l’équipe de Banting avait traité le premier patient en administrant de l’insuline et avait annoncé sa découverte2. En prenant connaissance de ce développement surprenant, August Krogh, de Copenhague, a écrit à MacLeod pour lui demander une visite6. Après la rencontre, avec la permission de MacLeod et le soutien de Hans Christian Hagedorn, Krogh a traité des patients scandinaves en administrant de l’insuline en 19236.

Krogh (un lauréat du prix de Nobel en physiologie) a présenté la candidature de Banting et MacLeod pour le prix Nobel, étant d'avis que la découverte révolutionnaire était le résultat d’un effort collectif7. Lorsque le prix a été décerné à Banting et MacLeod en 1923, Banting a partagé son prix avec Best tandis que MacLeod l’a partagé avec Collip1.

Au Danemark, l’innovation a continué au Nordisk Insulinlaboratorium de Krogh et Hagedorn. En 1936, Hagedorn a découvert la protamine, qui prolonge les effets de l’insuline6. En 1971, Hagedorn a été honoré à titre posthume à l’Université de Toronto avec un doctorat honorifique lors d’une cérémonie célébrant le 50e anniversaire de la découverte de l’insuline. En 1925, les frères Harald et Throvald Pedersen ont fondé Novo Terapeutisk Laboratorium, où ils ont développé la Novo Syringe6. En 1989, la fusion de Novo Terapeutisk Laboratorium et Nordisk Insulinlaboratorium a eu lieu, pour donner naissance à Novo Nordisk.8

Timeline

Le Legs de Banting

L’idée de Banting - et le travail de ses collaborateurs - a touché de nombreuses vies. De notre part, Novo Nordisk aspire de maintenir la tradition de collaboration fondamentale à l’histoire de l’insuline. Nous jouons un rôle actif dans le développement de traitements de diabète par des essais cliniques et nous sommes engagés à améliorer l'expérience des patients par des partenariats avec des groupes de patients.

À l’approche du 100e anniversaire de l’insuline en 2022, nous sommes fiers de notre rôle lié à l’histoire et à la réussite de l’insuline, et nous envisageons avec enthousiasme les innovations futures en matière de traitement du diabète.

La version française de « En vos propres mots » sera publiée bientôt.


Connaissez-vous le plus grand risque dans votre ville?

Un grand nombre de personnes ne considèrent pas le diabète comme étant un risque. Mais le nombre de personnes atteintes de diabète est en hausse et la moitié de ces personnes ne savent même pas qu’elles sont diabétiques et que cela peut entraîner de graves complications menaçant la vie.

En apprendre plus