La découverte de l’insuline, à l’instar de nombreuses grandes innovations, a commencé par une drôle d’idée. À l’été 1921, un médecin et praticien canadien, Frederick Banting, avait émis une théorie selon laquelle une hormone pancréatique inverserait les effets du diabète, mais qu’on pourrait également l’extraire de l’organe pour l’injecter dans le corps des personnes atteintes de la maladie.

Avec l’aide de son assistant de recherche, Charles Best, un étudiant en médecine, et le Dr  James Collip, Banting se préparait à confirmer sa théorie. En isolant et en extrayant l’hormone pancréatique et en l’injectant aux animaux atteints de diabète, Banting a prouvé que l’utilisation de cette « insuline » réduisait la glycémie.

Au cours de l’été, avec l’aide du professeur John Macleod de l’Université de Toronto, ils ont perfectionné l’isolation, l’extraction et la purification de l’insuline suffisamment pour répéter le processus chez les humains.

En janvier 1922, Leonard Thompson, un garçon de 14 ans atteint de diabète grave, est devenu le premier patient à recevoir avec succès ce nouveau traitement révolutionnaire, ce qui a changé à jamais la vie de ceux et celles qui souffrent de cette maladie dévastatrice. 

 

Cent ans après la découverte de l’insuline, nous nous intéressons maintenant aux 100 prochaines années de recherche sur le diabète de type 2. De concert avec l’Université de Toronto, nous avons établi le réseau Novo Nordisk pour les populations en santé. Le réseau réunira des experts en santé publique et en recherche sur les maladies chroniques afin de mettre au point de nouvelles tactiques de prévention pour freiner l’essor du diabète de type 2.

Cet effort interdisciplinaire explorera les questions cruciales liées aux maladies chroniques, comme la façon dont le transport, la mobilité et l’environnement bâti constituent des facteurs clés de la santé et du bien-être. Le rôle des nouvelles technologies, y compris les soins virtuels, la formation et le soutien à distance ainsi que les dispositifs portables, sera également exploré dans les soins du diabète et la prévention de l’obésité.

Cliquez ici pour en savoir plus